La Petite Venise au Pays du Sourire: Les Marchés flottants de Thaïlande

 

Caroline vous emmène…

 

La Thaïlande, son odeur enivrante de frangipaniers, ses temples bouddhistes et ses criques chatoyantes… Une destination qui exalte les sens et attire chaque année des millions de visiteurs du monde entier.

Dans l’imaginaire collectif, lorsque l’on évoque la Thaïlande, on pense immédiatement à la plage de Maya Bay qui servit de décor au film éponyme. Située sur Koh Phi Phi Ley, c’est le lieu de prédilection des agences de voyage. Leonardo DiCaprio, une île esseulée, une communauté secrète, il n’en fallait pas plus pour attirer la convoitise de toute une génération. Exploité à outrance dans les campagnes de communication, le site s’est vu assailli de milliers de touristes chaque jour. Aussi, si nul ne peut mettre en doute le caractère exceptionnel du lieu, il ne faut pas en délaisser les autres régions, toutes aussi riches sur les plans culturel et historique. Le Pays du Sourire regorge de sites qui ne demandent qu’à être découverts, à commencer par les fameux marchés flottants.

Vous êtes globe-trotter dans l’âme, toujours avide de parcourir le monde et d’explorer de nouvelles destinations ? Vous pouvez d’ores-et-déjà inscrire celle-ci sur votre « Phuket list » !

Ancrés dans les mœurs, les marchés flottants font partie de la tradition thaïlandaise. A Bangkok, où le réseau routier s’est considérablement développé en un rien de temps, le commerce fluvial s’est parallèlement mis en place, ce qui lui vaut aujourd’hui le surnom de « petite Venise ».
A l’origine, seules quelques barques déambulaient, chargées de quelques marchandises, sur les khlongs, ces célèbres petits canaux. Le phénomène a pris une telle ampleur qu’aujourd’hui il est difficile de se frayer un chemin au milieu des échoppes flottantes.

Au milieu du brouhaha, la ville s’éveille sous un jour plus rural. Vêtues de leur joli bleu de travail, les marchandes mènent leur barque, leur chapeau de paille sur la tête, au son des orchestres traditionnels. Chaque week-end, c’est la même mise en scène, le temps se fige au milieu de l’agitation, le tumulte de la mégalopole cède le pas au quotidien, une scène de vie qui invite à la contemplation.

Pour ne pas en rater une miette, mieux vaut partir le ventre vide ! Impossible de résister au doux parfum d’un pad thaï tout juste préparé… Réveil aux aurores, direction le khlong. Débutant vers 4h du matin pour les plus matinaux, le marché est une véritable institution. On y trouve de tout mais pas à n’importe quelle heure… Aussi, pour le voir en pleine ébullition et être sûr de repartir avec votre brochette de porc mariné, vos rouleaux de printemps et votre soupe coco-citronnelle, mieux vaut arriver avant l’aube.

Telle une attraction de Disneyland, il vous suffit de grimper à bord de votre embarcation et de vous laisser glisser sur l’eau. A mesure que vous progressez, le spectacle défile sous vos yeux. De toutes parts, les figurants s’affairent pour vous offrir une représentation haute en couleurs.
Là, sur les étals sont disposés quelques poissons fraîchement pêchés, des bananes, des pamplemousses et quelques bibelots en tous genres. Hélez votre guide lorsque vous souhaitez faire quelques emplettes, il vous suffit de marchander un peu et de tendre le bras, tout est à portée de main !

Sur le canal, d’autres petites barques se pressent autour de vous, un plaisir pour les yeux… et les narines. Papayes, corossols, pitayas, litchis et autres fruits tropicaux naviguent sous vos yeux. Rien de tel que de boire un coco frais depuis sa petite barque privative, au milieu des fleurs.

Malheureusement, le marché flottant n’est pas un long fleuve tranquille… Comme toute bonne chose, ils est quelque peu victime de son succès et perd en authenticité, c’est pourquoi nous vous avons préparé une liste non-exhaustive des sites les plus réputés, histoire que vous vous rendiez sur place et vous fassiez votre idée par vous-même.

Damnoen Saduak : Situé sur le fleuve Chao Phraya, à environ 80km au Sud-Ouest de Bangkok, dans la province de Ratchaburi, c’est probablement le plus célèbre des environs. Pour cette même raison, il est particulièrement fréquenté des touristes, c’est pourquoi il vaut mieux arriver dès son ouverture, à 6h du matin. Là vous n’aurez qu’à vous laisser guider par votre nez, de petits réchauds disposés sur des barques servent à concocter de succulents plats maison, quelques beignets ou des crevettes panées.

Taling Chan : Contrairement à la majorité des marchés, celui-ci a su conserver toute son authenticité. Peu fréquenté des touristes, le marché prend place chaque week-end en face de l’office de Talin. Ici, la plupart des stands se trouvent sur la terre ferme mais cela n’enlève rien à son charme. En prime, vous pourrez déguster de délicieux fruits de mer et vous ressourcer loin du tumulte de la ville. Allamandas, roses de porcelaine, lilas des Indes et oiseaux de paradis ornent les allées et embaument l’air de leur subtil parfum. Des fruits, des végétaux, de petits souvenirs, tout est fait pour que ce détour laisse une trace indélébile dans votre esprit.

Khlong Lat Mayom : Pas très touristique, ce marché est une jolie surprise. Vaste et animé, c’est l’endroit idéal pour flâner et goûter aux spécialités locales. D’appétissants petits wraps, des épices colorées et des préparations exotiques enveloppées dans des feuilles de bananier sont délicatement disposés sur les stands. Au bord de l’eau, de charmantes maisons confèrent au lieu une dimension d’autant plus agréable et relaxante.

Amphawa : Particulièrement prisé des Thaïlandais, le marché d’Amphawa prend place à partir de midi les vendredi, samedi et dimanche. Orienté vers la gastronomie, le site prend toute son ampleur à la tombée de la nuit, lorsque les étals s’illuminent et se reflètent sur la rive. Qu’il fait bon s’y promener au crépuscule lorsque l’atmosphère se rafraîchit. Là encore, la plupart des marchands se concentre sur les berges et propose peintures, vêtements, souvenirs et spécialités culinaires. Une fois que vous aurez fait le tour, n’hésitez pas à vous poser en terrasse d’un bar à regarder tout ce petit monde s’agiter. Si le cœur vous en dit, la nuit venue, grimpez à bord d’une barque et naviguez sur le fleuve Maeklong à la recherche des lucioles qui prennent plaisir à exhiber leur petit bulbe lumineux.

Bang Khu Wiang : Ce dernier est probablement le marché le plus connu à proximité de Bangkok. Attention, ici on ne s’adresse qu’aux plus courageux et téméraires, lever aux aurores à 4h pour pouvoir sélectionner des produits de qualité. Semblable aux marchés d’antan, il a su conserver ce charme typiquement thaïlandais et propose des aliments d’origine naturelle.

Des fleurs, des senteurs, de la chaleur humaine : la barque des sens vous mènera à destination.

2019-04-03T10:42:22-10:00