Voyage en Terre du Milieu : à la découverte de Hobbiton

 

Caroline vous emmène…

 

« La Comté… Sacquet ! »
Marchez sur les pas de Bilbon et dénichez-vous un « trou » de Hobbit en creux de colline. Empaquetez vos affaires, le voyage va durer deux bonnes heures. « Et la collation de 11h ? » me direz-vous… Une minute, il doit bien me rester un peu de lembas…

Le site :

Sur l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, non loin du village de Matamata, se trouve Hobbiton Movie Set, le lieu de tournage des sagas Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit. Pour s’y rendre, il vous faut sinuer les routes de campagne, traverser quelques champs et suivre les indications de votre co-pilote…

Isolé de tout, à l’abri des regards, avec ses vastes étendues de terre à perte de vue, le site correspond en tout point à la description faite par Tolkien dans ses romans. Un paysage vallonné typiquement anglais, de vertes prairies où pâturent ça et là quelques moutons, le décor était tout trouvé.

L’histoire veut que Peter Jackson l’ait découvert en survolant l’île du Nord. Aucune route n’existait alors et c’est l’armée neo-zélandaise qui fut mise à contribution pour pallier le problème, rien que ça…

Que vous soyez fan de la trilogie ou non, dès lors où vous posez le pied en Nouvelle-Zélande, une visite en Terre du Milieu s’impose. Ne serait-ce que pour admirer la beauté des paysages et l’attention portée aux détails.

La Visite :

Spoiler alert – Si vous n’avez pas visionné la saga, vous avez dix heures devant vous pour vous empresser de le faire et reprendre la lecture de cet article.
Une fois arrivé à bon port, un bus vous emmène sur le site. Le trajet dure une vingtaine de minutes au cours desquelles sont diffusées quelques vidéos portant sur le choix du site, sa construction et les coulisses du tournage.
Tandis que se relayent les interviews de Peter Jackson, des chefs opérateurs et des acteurs principaux, défile une nature luxuriante sous vos yeux. Vous vous êtes bien imprégnés de l’ambiance ? C’est l’heure de la visite !
Malheureusement vous ne serez pas le seul hobbit à rentrer au bercail, des dizaines de semi-hommes du monde entier se sont réunis en petits groupes, attendant les consignes de leur guide pour pouvoir baguenauder dans la Comté. N’ayez crainte, tout vient à point à qui sait attendre : bientôt les anecdotes de tournage vous seront révélées !

Les secrets de tournage :

Achetées en 1998 à la famille Alexander pour les besoins du tournage du Seigneur des Anneaux, les terres furent laissées à l’état sauvage quelques mois, le temps que Mère Nature fasse son travail. L’année suivante, trente-neuf masures en contreplaqué furent érigées et la réalisation put commencer.
A l’origine, le village devait être éphémère, il a d’ailleurs été détruit à la suite du dernier opus mais fut intégralement reconstruit en 2010 pour les besoins de la trilogie Le Hobbit. Cette fois-ci, à la demande de la famille Alexander, les maisonnettes furent bâties en dur, avec du bois et de la pierre. Cinq « trous » supplémentaires vinrent s’ajouter à la collection.

Si le village semble si réel à l’écran, c’est parce que des centaines de techniciens ont œuvré à ce que les décors paraissent le plus vraisemblables possible.

Dans le premier volet du Hobbit, Gandalf et Bilbon font des ronds de fumée au pied de l’arbre qui surplombe Cul de Sac. Il s’agit en fait d’une doublure…  L’arbre figurant dans Le Seigneur des Anneaux fut coupé, transporté depuis Matamata et replanté à cet endroit, tandis que ses feuilles furent importées de Taïwan et incorporées. Les aventures de Bilbon se déroulant plusieurs dizaines d’années auparavant, il a fallu le remplacer par un chêne plus jeune : une structure en acier et en silicone dont les 200 000 feuilles furent peintes à la main.

Si le set fut construit en moins de deux ans, le village, lui, est centenaire dans l’esprit des lecteurs. Un détail qui n’aura pas échappé à Peter Jackson qui décida de reproduire l’effet du temps en vieillissant les clôtures à la sciure et en composant une mixture à base de yaourt et de vinaigre pour favoriser l’apparition de mousse et de lichen.

Au gré de la visite, on découvre de petits pots de confitures disposés sur des tables miniatures, du linge fraîchement étendu sur un fil et quelques outils abandonnés dans le jardin comme pour donner l’illusion d’un village animé.

Enfin, vous vous doutez bien qu’Elijah Wood mesure plus d’1m20… Les habitations ont été construites pour chaque séquence en fonction de la taille des acteurs. Aussi, Gandalf se tient toujours devant une demeure à une échelle de 60% de la taille humaine tandis que les scènes des hobbits sont réalisées devant des devantures dont l’échelle avoisine les 90%. Enfin, certains trous de hobbits sont vraiment minuscules puisqu’ils n’ont été filmés qu’en plan serré.

Vous avez bien crapahuté sur les collines ? Il est plus que temps de vous abreuver… Après près de deux heures, le tour s’achève à l’auberge du Dragon Vert où l’on vous offre une bière ambrée brassée sur place. Vous pourrez suivre la mode locale et vous vêtir d’une cape et d’un veston tout en grignotant quelques tourtes et scones maison. Gardez le pour vous mais il paraitrait que, jadis, la taverne a conçu une bière spéciale à 1% afin de s’assurer qu’aucun hobbit ne soit saoul durant le tournage…

Comment se rendre à Hobbiton ?

Pour rejoindre le village d’Hobbiton, il vous faut parcourir la campagne et suivre les panneaux « Hobbiton Movie Set ». Il faut compter environ 15min de route depuis Matamata. Un parking gratuit vous attend à l’entrée du site. Des navettes gratuites sont également mises à disposition (sur présentation du ticket d’entrée) depuis la ville de Matamata. Depuis Rotorua, il faut compter 35$NZ de plus pour emprunter le bus.

Manger à Hobbiton?

Il est interdit d’apporter de la nourriture sur le site. En revanche, si vous avez un petit creux, rien ne vous empêche de déjeuner sur les tables de pique-nique mises à disposition à l’entrée. Un restaurant abordable se trouve également à proximité. Enfin, l’auberge du Dragon Vert ouvre ses portes à quiconque voudrait casser la croûte.

Le saviez-vous ?

1/3 des visiteurs n’ont en fait jamais visionné Le Seigneur des Anneaux, nul besoin d’avoir une connaissance poussée des œuvres de Tolkien pour apprécier la visite.

Il est préférable de réserver ses tickets en ligne quelques jours à l’avance en raison de l’affluence, notamment en haute saison. Le prix du billet d’entrée est estimé à 75 $NZ.

Il vous est malheureusement impossible d’entrer dans les trous de hobbit, à quelques exceptions près. Le tournage des scènes en intérieur a été effectué en studios.

Les prises de vue du Seigneur des Anneaux se sont déroulées sur trois mois tandis que 12 jours sur le set de Hobbiton auront suffi pour boucler le tournage du Hobbit.

 

2019-01-25T13:45:06-10:00